mardi 9 janvier 2018

SALADE FRAÎCHEUR DE FENOUIL AUX CLÉMENTINES



Dans le cadre du défi culinaire présenté sur le site recettes.de  https://recettes.de/defi-recettes-salees-aux-agrumes,je vous propose aujourd’hui une petite salade pleine de fraîcheur à base de fenouil et clémentines assaisonnée d’une vinaigrette anisée et d’aneth. J’adore le fenouil, surtout cru, et je trouve que son goût se marie à merveille avec le goût d’agrume. Clémentines et fenouil c’est une délicieuse association de saveurs pour laquelle je me suis inspirée d’une recette du chef Régis Marcon.


J’ai eu le plaisir de faire partie du jury pour le défi du mois de novembre https://recettes.de/defi-choux, je vous annonce les résultats, félicitations aux gagnants et merci à tous les participants, le choix a été très difficile, il y avait plein de belles recettes :






Temps de préparation : 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

● 2 bulbes de fenouil

● 4 clémentines

Vinaigrette :

● 10 cl de jus d’orange

● 1 jaune d’œuf

● 1 cuillerée à café de moutarde

● quelques gouttes de citron

● 5 cl d’huile d’olive

● 1 cuillerée à café d’alcool anisé (pastis)

Décoration :

● pluches d’aneth 

● petites fleurs comestibles (facultatif)


Préparation :

Nettoyez les fenouils, retirez les feuilles moins belles et la base très dure, taillez-les en 4 dans le sens de la hauteur. Émincez-les ensuite en tranches très fines. Réservez dans un saladier rempli d’eau glacée.

Épluchez les quartiers de clémentines, enlevez les parties blanches.

Préparez la vinaigrette :

Faites chauffer le jus d’orange à feu doux et réduisez-le des trois quarts de son volume. Une fois refroidi, ajoutez le jaune d’œuf, la moutarde, quelques gouttes de citron, l’huile et l’accol anisé (pastis), fouettez pour homogénéiser.

Épluchez les quartiers de clémentine, ôtez les parties blanches.

Égouttez les tranches de fenouil, épongez-les dans du papier absorbant, mélangez-les avec les quartiers de clémentines ; assaisonnez avec la vinaigrette moutardée, disposez dans des bols et décorez des pluches d’aneth.

Vous pouvez aussi ajoutez des crevettes dans cette salade, comptez environ quatre crevettes par personne, ce mélange est très bon aussi, mais l’association clémentines- fenouil est vraiment très délicate et délicieuse !






samedi 30 décembre 2017

CLÉMENTINES GIVRÉES


Voici un petit dessert léger et rafraîchissant parfait pour ces fêtes de fin d’année, surtout après les repas copieux de Noël. Je vous souhaite une très belle Nouvelle Année remplie de joie et de bonheur!





Préparation : 20 min

Congélation : 4h

Pour 6 personnes

● 6 clémentines

● 50 g de sucre glace

● 3 blancs d’œufs

Découpez le chapeau des clémentines. A l’aide d’un couteau retirez délicatement la chair, sans abîmer l’écorce. Puis mettez les coques et les chapeaux au congélateur.

Coupez la chair en petit morceaux et récupérez le jus. Répartissez le tout dans des sacs congélation, placez-les au congélateur, bien à plat, pendant minimum 4 heures.

Au bout de ce temps-là, lorsque les morceaux sont congelés, cassez –les et mixez-les, en ajoutant le sucre glace jusqu’à l’obtention d’un granité. Ajoutez ensuite les blancs d’œufs et mixez de nouveau.

Remplissez les coques avec le granité et réservez au congélateur. Sortez-les 10 minutes avant de les déguster, et déposez par–dessus les chapeaux givrés.





samedi 23 décembre 2017

MINI-CHEESECAKES AU PAVOT ET CARAMEL AU BEURRE SALÉ


J’ai intitulé mon blog « Saveurs franco-polonaises », faisant référence à mon pays d’origine, la Pologne, cependant, je constate avec regret, que je ne publie pas assez souvent de recettes de cuisine polonaise, pourtant très variée et délicieuse. C’est pourquoi j’ai décidé d’en partager une à l’occasion de Noël.
Noël est une fête très importante en Pologne, c’est la fête la plus solennelle que tout le monde attend avec nostalgie, une fête très spirituelle, célébrée avec un engouement très particulier. Les mêmes traditions se perpétuent depuis des siècles, l’un des symboles les plus importants de ces fêtes est l’oplatek (le pain azyme, une sorte d’hostie), signe de l’amitié et d’amour, partagé entre les convives. L’apparition de la première étoile dans le ciel (en souvenir de l’étoile de Bethléem) signifie que l’on peut passer à table. Le menu de Noël est composé de douze plats (faisant référence aux douze apôtres), la composition des douze plats varie évidemment suivant les régions, mais le repas est composé essentiellement de poisson (on ne mange pas de viande ce jour-là) : la carpe préparée de différentes manières, au four, en gelée, à la juive, des harengs au vinaigre ou à la crème, et aussi le barszcz (soupe aux betteraves), la soupe aux champignons, des pierogi (grosses ravioles farcies au chou et aux champignons), la choucroute. Et également de délicieuses préparations sucrées: salade aux fruits secs, kutia (mélange de pavot, noix, miel, grains de blé et raisins secs) et surtout plein de pâtisseries gourmandes, notamment gâteaux au fromage (sernik) et au pavot. 
Aujourd’hui je vous propose une recette de petits gâteaux délicieux au pavot, fruits secs et fromage frais, inspirée d’une recette d’un ami polonais Łukasz, l’auteur d’un superbe blog Food2. J’ai dû modifier un peu les ingrédients de la recette pour qu’elle soit plus facile à réaliser en France. Vous pouvez préparer ces gâteaux la veille, ils n’en seront que meilleurs, ils se conservent facilement plusieurs jours au frigo. Tous mes amis qui les ont goûtés apprécient beaucoup ces petites pâtisseries gourmandes et originales. Joyeux Noël à tous! 
Pogodnych Świąt Bożego Narodzenia!

Avec cette recette je participe au défi culinaire présenté sur le site recettes.de, au mois de décembre le thème proposé est « Plats de fêtes que l’on peut préparer à l’avance » et « Desserts sans bûche ».


Pour environ 20 gâteaux

 (caissettes en papier pour cupcakes et muffins)


Ingrédients


Pour la pâte au pavot:


● 200 g de graines de pavot bleu moulues

● 60 g de raisins secs

● 60 g noix hachées

● 30 g d’amandes hachées
● 60 g d’oranges confites

● 3 c. à soupe de miel

● 1 c. à c. de cannelle

● quelques gouttes d’arôme d’amande amère


● quelques gouttes d’arôme de fleur d’oranger


● 80 g de sucre glace

● 2 œufs

● 30 g de beurre fondu


Pour la pâte au fromage frais :

● 600 g de fromage frais (par exemple Le Caprice des Anges)*

● 2 œufs

● 2 c. à soupe de crème fraîche

● 80 g de sucre en poudre

● 2 c. à s. d’extrait de vanille

● 3 c. à s. de fécule de pommes de terre



Pour le caramel beurre salé :

● 100 g de beurre demi-sel**

● 10 cl de crème liquide fleurette

● 120 g de sucre

● 10 cl d’eau



Pour la décoration :

● 100 g de noix ou de noix de pécan



Préparation:

Si vous avez à proximité de chez vous une épicerie polonaise, en principe vous pourrez y trouver des graines de pavot moulues, ce sera la solution la plus facile, si toutefois vous ne disposez pas de pavot moulu, il faut procéder de la manière suivante :

placez les graines de pavot dans une grande casserole et versez de l’eau bouillante, laissez-les tremper pendant 2 heures, égouttez-les ensuite soigneusement dans une passoire ou à l’aide d’un écumoire, laissez-les sécher pendant quelques heures ou toute une nuit. Ensuite vous pourrez les moudre dans un moulin à graines ou à café, ou dans un mixeur, et les utiliser pour réaliser cette recette.

Préparation de la pâte au pavot :

Si vous disposez de graines de pavot moulu, humidifiez les graines de pavot moulues avec 3-4 cuill. à soupe d’eau bouillante, mélangez bien. Versez les graines de pavot dans un saladier, ajoutez les raisins secs, les oranges confites, les noix et les amandes hachées, l’arôme d’amande amère, la vanille, la cannelle, le sucre glace et le miel, mélangez bien, goûtez, au besoin rajoutez du sucre et des épices, ensuite ajoutez le beurre fondu, et les œufs légèrement battus, mélangez bien le tout.


Préparation de la pâte au fromage frais :

Battez les œufs, ajoutez le fromage frais, le sucre, l’extrait de vanille, la crème fraîche et la fécule de pomme de terre. Mélangez bien tous les ingrédients à l’aide d’un fouet afin d’obtenir une pâte lisse et homogène.

Préchauffez le four à 160°C.

Remplissez chaque petite caissette (Je vous conseille d’utiliser plutôt les caissettes en papier, ce sera plus facile pour démouler les gâteaux) avec 1 cuillère à soupe de pâte au pavot et terminez avec 1 cuillère à soupe de pâte au fromage frais.

Enfournez pendant environ 25-30 min. à 160°C, jusqu’à ce que le dessus soit cuit.


Pendant ce temps-là, préparez le caramel au beurre salé:

Dans une petite casserole à feu doux, versez le sucre et environ 5 cl d’eau, chauffez pendant environ 10 minutes, sans remuer, jusqu’à ce que le sucre commence à caraméliser, ajoutez le beurre salé, mélangez et ajoutez ensuite la crème liquide, mélangez et attendez que la sauce s’épaississe.

Laissez le caramel s’épaissir un peu en refroidissant et nappez ensuite chaque gâteau d’une fine couche de caramel, et décorez-les d’une noix ou d’une noix de pécan.

Réfrigérez pendant 3 heures minimum.


*Ou Saint Môret ou Philadelphia. Mais je vous déconseille d’utiliser le fromage blanc qui est trop « liquide » pour la préparation de cette recette.


**Vous pouvez utiliser le beurre doux et ½ c. à c. de fleur de sel.











jeudi 21 décembre 2017

SAINT- JACQUES AUX ENDIVES PARFUMÉES À L’ORANGE


Des délicieuses noix de Saint-Jacques servies sur un lit d’endives caramélisées à l’orange, un vrai régal. Vous pouvez les servir en entrée ou en plat principal accompagnées de riz nature, un plat raffiné qui demande très peu de préparation. Idéal pour ces fêtes de fin d’année. 

Vous pouvez aussi les préparer un petit peu à l’avance et les réchauffer au four quelques minutes avant de les servir.
Avec cette recette je participe au défi culinaire présenté sur le site recettes.de, au mois de décembre le thème proposé est « Plats de fêtes que l’on peut préparer à l’avance » et « Desserts sans bûche ». 







Pour 4 personnes

Préparation: 30 min.

Cuisson: 30 min.

● 16  noix de Saint- Jacques nettoyées*

● 4 petites endives

● 1 orange non traitée

● 20 cl de crème fraîche

● 8 brins de coriandre ou de cerfeuil

● 40 g de beurre

● sel et poivre


Préparation :

Coupez la base des endives. Retirez les feuilles flétries et le cœur des feuilles, puis lavez-les et égouttez-les.

Coupez-lez en deux et émincez-les dans la longueur.

Rincez et séchez l’orange. Prélevez le zeste à l’aide d’une râpe à agrumes et pressez-la pour en recueillir le jus. Réservez.

Faites revenir les endives émincées avec 30 g de beurre, tout en remuant à l’aide d’une cuillère en bois. Poursuivez la cuisson pendant environ 10-15 minutes, sur feu moyen, de façon à ce que les endives soient caramélisées. Ajoutez la crème fraîche, salez et poivrez. Prolongez la cuisson de quelques minutes. Réservez.

Épongez les noix de Saint-Jacques, faites-les saisir dans une poêle, sur feu vif, avec le reste du beurre, pendant 1-2 min sur chaque face. Salez et poivrez.

Disposez les endives à la crème dans des assiettes ou des ramequins et répartissez dessus les Saint-Jacques. Décorez avec des brins de coriandre ou de cerfeuil. Servez en entrée ou en plat principal accompagnées de riz nature.

* Suivant la taille des Saint-Jacques, vous pouvez en compter un peu plus si elles sont petites.


dimanche 17 décembre 2017

BÛCHE BLANCHE À LA CRÈME DE MARRON

La bûche, l’incontournable dessert de Noël en France, est la star des repas de fêtes de fin d’année. Elle se conjugue à tous les parfums :chocolat, vanille, fruits de bois, noisette, beurre salé, pralines et plein d’autres. Aujourd’hui je vous propose une bûche blanche à la crème de marron et mascarpone, très délicate et légère. Je vous souhaite également de très belles fêtes de fin d’année!









Pour 6 personnes

Préparation : 45 min.

Cuisson : 15 min.



Ingrédients

Pour le biscuit roulé:



● 4 oeufs

● 60  g de farine

● 40 g de fécule de pommes de terre

● 100 g de sucre + 2 cuill. à soupe

● 1 sachet de sucre vanillé

● 2 cuill. à café de levure chimique

● 3 cuill. à soupe de rhum ambré (ou d’armagnac)

● 20 g de beurre

● 1 pincée de sel

Pour la garniture:

● 400 g de crème de marron

● 250 g de mascarpone

● 20 cl de crème liquide

● 4 c. à soupe de d’armagnac (ou de cognac)

Pour le glaçage:

250 g de mascarpone

15 cl de crème fouettée

30 g de sucre glace

Pour la décoration :

● quelques brisures de marrons glacés

● perles de sucre argentées

Préparation du biscuit roulé :

Préparez le sirop : faites bouillir 10 cl d’eau avec 2 cuill. à soupe de sucre. Hors du feu, ajoutez le rhum.

Préchauffez le four à 200°C. Beurrez une feuille de papier sulfurisé.

Battez les jaunes d’œufs et les deux sucres, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la farine, la fécule et la levure mélangées.

Montez les blancs en neige avec le sel. Incorporez-les au mélange précédent.

Versez la pâte sur le papier en lui donnant une épaisseur de 1,5 cm. Enfournez et laissez cuire 10 min. Démoulez sur un torchon humide, ôtez le papier et roulez le gâteau dans le torchon. Laissez refroidir.


Préparattion de la crème. Fouettez la crème liquide. Fouettez la crème de marron avec 250 g de mascarpone, ajoutez 20 cl de crème fouettée (réservez la crème restante) et le cognac (ou armagnac). Déroulez le biscuit. Recouvrez-le uniformément de crème, vous pouvez y ajouter quelques brisures de marrons glacées (facultatif). Roulez la bûche sans le papier. Donnez-lui une belle forme et enroulez-la dans un film alimentaire. Réservez au moins 2 heures au réfrigérateur.

Montez la crème liquide restante (15 cl) bien froide en chantilly avec 30 g de sucre glace. Ajoutez 250 g de mascarpone, fouettez délicatement le tout. Retirez le film alimentaire de la bûche, nappez- la de crème fouettée et décorez-la avec des perles de sucre argentées et des marrons glacés. Réservez au frais avant de servir.




jeudi 14 décembre 2017

FRUITS DE LA PASSION ET MANGUES MERINGUÉS


Une salade de fruits de la passion et de mangues recouverte d’un nuage de meringue- un dessert léger et délicat, à la fois sucré et acidulé, simple et raffiné. Je l’ai préparé pour le repas de Noël l’année dernière et tous mes convives étaient conquis, cela changeait de la traditionnelle bûche. Il est facile à préparer et ne demande que quelques minutes de cuisson, on peut le servir chaud ou froid, personnellement je le préfère froid, car il est très rafraîchissant et idéal après un repas copieux, dans ce cas, vous pouvez le préparer à l’avance, même la veille et le réfrigérer. 





Préparation : 20 min.

Cuisson : 10 min.

Pour 4 personnes

● 6 fruits de la passion

● 2 mangues mûres

● 4 blancs d’œufs

● 160 g de sucre semoule

● 1 c. à café d’extrait naturel de vanille

● 2 sachets de sucre vanillé



Préparation :

Coupez en deux les fruits de la passion et videz leur pulpe dans un saladier. Epluchez la mangue et détaillez-la en petits dés. Mêlez les 2 fruits, saupoudrez de sucre vanillé et remuez délicatement.

Préparez la meringue. Montez les blancs d’œufs en neige ferme, en leur incorporant peu à peu 100 g de sucre. Quand ils ont doublé de volume, versez le reste de sucre et l’extrait de vanille. Fouettez jusqu’à ce qu’ils soient lisses et brillants.

Préchauffez le four à 200°C. Répartissez les fruits dans des coupelles allant au four. Recouvrez esthétiquement de meringue, en utilisant une cuillère à soupe ou une poche à douille, et enfournez pour 10 minutes environ, jusqu’à ce que la meringue soit dorée. Réfrigérez pendant quelques heures pour le manger froid, ou si vous préférez le manger chaud, sortir à la sortie du four. Les deux versions sont bonnes, mais la première est plus rafraîchissante et légère.

Avec cette recette je participe au défi culinaire présenté sur le site recettes.de, au mois de décembre le thème proposé est « Plats de fêtes que l’on peut préparer à l’avance » et « Desserts sans bûche ». N’hésitez à publier votre recette !






dimanche 19 novembre 2017

FILET DE TRUITE SAUMONÉE ET PURÉE DE BROCOLI

Voici un plat à base de poisson accompagné de purée de brocolis, légume d’automne par excellence, ainsi que de tomates cerises assaisonnées d’une petite sauce au citron et à l’huile d’olive.  C’est un plat très léger, raffiné et plein de vitamines. Tout le monde ne raffole pas de brocolis, mais n’oubliez pas qu’il est une source exceptionnelle de vitamine C, K et B9 (acide follique). Et je trouve qu’il est très savoureux sous forme de purée. Vous pouvez remplacer la truite saumonée par du saumon (bio de préférence) ou un autre poisson de votre choix.












Préparation : 20 min.

Cuisson : 15 min.


Pour 4 personnes :

● 4 filets de truite saumonée

● 1 brocoli

● 200 g de tomates cerises

● 1 oignon rouge

● 2 brins de basilic

● 2 brins de persil plat

● 2 gousses d’ail

● 1 citron

● huile d’olive

● 3 c. à soupe de crème épaisse légère*

● noix de muscade

● sel, poivre


Préparation :

Rincez et séchez le brocolis, séparez-le en petits bouquets, pelez et taillez le pied. Faites-le cuire environ 15 minutes à la vapeur avec l’ail pelé. Réduisez-les en purée, en les passant au presse-légume ou au mixeur, incorporez la crème. Salez, poivrez, ajoutez la noix de muscade. Réservez au chaud.

Pelez et ciselez finement l’oignon rouge. Coupez les tomates cerises en deux. Lavez, séchez et hachez finement les herbes. Mélangez le tout avec le jus de citron et 2 cuill. à soupe d’huile d’olive.

Badigeonnez les filets de truite d’huile, faites-les dorer dans une poêle à sec, environ 4 ou 5 minutes (suivant leur épaisseur) sur chaque face. Salez, poivrez.

Servez les filets de truite saumonée accompagnés de purée de brocolis et de mélange tomates cerises-oignon rouge. Bon appétit !

 *Vous pouvez remplacer la crème fraîche par la crème de coco ou soja.