jeudi 21 décembre 2017

SAINT- JACQUES AUX ENDIVES PARFUMÉES À L’ORANGE


Des délicieuses noix de Saint-Jacques servies sur un lit d’endives caramélisées à l’orange, un vrai régal. Vous pouvez les servir en entrée ou en plat principal accompagnées de riz nature, un plat raffiné qui demande très peu de préparation. Idéal pour ces fêtes de fin d’année. 

Vous pouvez aussi les préparer un petit peu à l’avance et les réchauffer au four quelques minutes avant de les servir.
Avec cette recette je participe au défi culinaire présenté sur le site recettes.de, au mois de décembre le thème proposé est « Plats de fêtes que l’on peut préparer à l’avance » et « Desserts sans bûche ». 







Pour 4 personnes

Préparation: 30 min.

Cuisson: 30 min.

● 16  noix de Saint- Jacques nettoyées*

● 4 petites endives

● 1 orange non traitée

● 20 cl de crème fraîche

● 8 brins de coriandre ou de cerfeuil

● 40 g de beurre

● sel et poivre


Préparation :

Coupez la base des endives. Retirez les feuilles flétries et le cœur des feuilles, puis lavez-les et égouttez-les.

Coupez-lez en deux et émincez-les dans la longueur.

Rincez et séchez l’orange. Prélevez le zeste à l’aide d’une râpe à agrumes et pressez-la pour en recueillir le jus. Réservez.

Faites revenir les endives émincées avec 30 g de beurre, tout en remuant à l’aide d’une cuillère en bois. Poursuivez la cuisson pendant environ 10-15 minutes, sur feu moyen, de façon à ce que les endives soient caramélisées. Ajoutez la crème fraîche, salez et poivrez. Prolongez la cuisson de quelques minutes. Réservez.

Épongez les noix de Saint-Jacques, faites-les saisir dans une poêle, sur feu vif, avec le reste du beurre, pendant 1-2 min sur chaque face. Salez et poivrez.

Disposez les endives à la crème dans des assiettes ou des ramequins et répartissez dessus les Saint-Jacques. Décorez avec des brins de coriandre ou de cerfeuil. Servez en entrée ou en plat principal accompagnées de riz nature.

* Suivant la taille des Saint-Jacques, vous pouvez en compter un peu plus si elles sont petites.


3 commentaires: